Festival voyage lifestyle

CABARET VERT : PARTIE 2 (Notre ressenti)

CABARET VERT : PARTIE 2

Réponse à la question de la partie 1  

Nous avions finalement changé d’avis en cours de route : à la base on voulait aller au camping 1 AU DORMEUR DU VAL, mais finalement on a plutôt opté pour le camping 2,  LA VIELLE MEUSE , car nous avions été conseillé par des habitués (plus de 12 ans de cabaret à leur actif quoi) et nous avons bien fait, le camping était très agréable ! 😊

 

Bon passons aux choses sérieuses maintenant :

Alors on ne va pas vous mentir, toutes nos expectations concernant ce festival se sont avérées vraies, clairement on n’a quasi rien à redire sur celui-ci, une très belle découverte pour nous ! On vous explique tout ça sous forme de points positifs / points négatifs :

Points positifs :

Côté environnement, oui ils sont au taquet ! Que ce soit au camping ou sur le festival, énormément de moyens sont déployés pour que tu passes un festival dans les meilleures conditions pour toi et pour ta conscience :

Au camping (en tout cas au camping 2) ; distribution de sachet de tri, des bénévoles passent toutes les heures pour ramasser les bouteilles en verre, des VRAIS toilettes sèches, point de chargement solaire (ça fallait y penser, bravo !)

Au festival ; distribution de cendars de poche, les bénévoles environnements sont équipés de la tête aux pieds (lampe torche, pince pour ramasser, sac poubelle etc). On aurait bien aimé avoir tout cet équipement aux décibulles quand on était bénévoles en tout cas ^^.

On imagine bien qu’ils font encore plein de choses pour l’environnement mais en tout cas c’est ce que l’on a pu directement remarquer.

 

Sinon autres points positifs : des bénévoles à l’écoute, la sécu aussi, une ambiance de folie, un camping plus qu’agréable : toilettes propres, douches propres, coin restauration, de la place entre les différents campements, très arborées, (bon nous, on était au camping des papis comme dits, peut-être que dans le camping 1 c’était un peu plus la merde on ne sait pas ^^).

Il y avait aussi au sein du festival un coin art, de jeux divers et énormément de stands de bouffe ; du VEGAN à hot dog des familles, tout le monde pouvait être servi ! Ils ont également un immense choix de bières (et en plus elles étaient bonnes) donc tout bénef.

Côté prix c’était raisonnable, 6 euros la pinte, 4 euros ton hot-dog, ce n’est pas non plus donné mais quand tu sais que tous leurs produits sont locaux et de bonne qualité, ça vaut le coup !

Gros point bonus : distribution gratuite de verre d’eau au sein du festival ! Quelle attention envers ses festivaliers, ça mérite un immense pouce bleu non ?

Point négatif :

Le seul point négatif pour nous est leur système de Bayard (monnaie du festival)

Ok, les pièces sont certes recyclables mais absolument pas pratiques :

Déjà que tu attends 20 longues minutes pour avoir ton change, et en plus ils te donnent tes Bayards dans la main comme ça sans pochette ni rien : chouette tu en as pris 40 (1 bayard = 1 euro)

Et tu ne sais pas où les foutre maintenant… tu peux être sûr que tu vas en perdre, 2-3 voir plutôt 4-6 au cours de la soirée (parole de connaisseur…)

Peut-être voulez-vous garder cet aspect « authentique » mais, il y a d’autres moyens de paiement aussi, ont-ils pensé à la version électronique ? Une carte à recharger où tu n’as juste qu’à entendre un « Bip-bip » pour obtenir ta bière serait à notre sens beaucoup plus pratique ^^

 

Autre point négatif mais, malheureusement ce n’est absolument pas la faute de l’organisation :

-le comportement des gens. Et oui, ça te fait mal au cœur quand tu sais que le festival est très accès sur l’environnement et que tu aperçois à la fin des concerts une MONTAGNE de gobelets recouvrant la presque totalité du sol alors qu’il y a des poubelles tous les 10 mètres. C’est vraiment dommage de voir qu’il y a des personnes qui ne respectent absolument pas l’éthique du festival auquel ils assistent…

La question est « est-ce que le festival peut remédier à ce genre de comportement ? » Peut-être une petite annonce du style « N’oubliez pas de jeter vos gobelets à la poubelle… blablabla » à la fin de chaque concert serait utile ?  En tout cas à la fête de l’huma, c’est ce qu’ils font et c’est plutôt efficace (parole d’un ami qui y était cette année).

Point négatif recensé par des habitués du Cabaret :

Pour un festival à la base plutôt accès Rock, la programmation était très Rap cette année, dommage !

( mais bon vu que nous on ne vient pas spécialement pour la prog et que c’est la première fois que nous nous sommes rendus au Cabaret, cela ne nous a pas dérangé plus que cela ^^)

Parlons peu, parlons bien, parlons budget :

Budget consommation : bon nous malheureusement on a que pu être au Cabaret les 2 premiers jours du coup on n’a pas énormément dépensé...

 

-Trajet : 50 euros
-Courses en amont : 25 euros
-Sur place : 30 euros
-Camping : 15 euros

 

Total : 120 euros / personnes

En comptant les billets et si tu multiplies le budget conso sur place par 2 (vu qu’on est resté uniquement 2 jours sur les 4), tu peux t’en tirer avec un budget de 250 euros pour bien profiter de ton festival.

Pour conclure :

On recommande vivement le festival du Cabaret Vert ! Riche, varié, accès sur l’environnement, et surtout attentionné envers ses festivaliers, ce festival dispose pour nous de tous les outils nécessaires pour que tu en profites au maximum ! Peut-être que l’année prochaine on tentera d’y aller les quatre jours pour avoir un regard plus avisé 😊

Voir la partie 1

 

Site officiel du Cabaret Vert : https://cabaretvert.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *