Festival voyage lifestyle

PELPASS FESTIVAL : un « petit » festival qui a tout l’air d’un « grand » !

PELPASS FESTIVAL

Que dire du Pelpass festival ?

Ce n’est pas pour fayoter (c’est un festival strasbourgeois et nous le sommes aussi, ok fière quand même) mais clairement ce festival a répondu à toutes nos attentes, voire plus ! On t’explique tout :

Topo du festival :

Situé au jardin des deux rives à Strasbourg, ce festival regroupant près de 6000 personnes sur 3 jours, a pour sa deuxième édition seulement, envoyé du lourd :

3 scènes sous trois chapiteaux, des décors en adéquation avec le thème marin (baleine/pieuvre géante, un faux fort ect…), des jeux de lumière, des prix attractifs (5 euros la pinte classique, on dit oui !), plusieurs stands de bouffe (mmmmhhh tu sens déjà la bonne odeur de la flammenkuche non ?) des toilettes plutôt propres (oui gros critère), des jeux de société/d’adresse à disposition et le tout dans une bonne ambiance conviviale comme on aime !

Bref clairement, pour un « petit » festival nous ne nous attendions pas à de telles prestations !

©Thibaud Morin

La qualité du service pour les festivaliers était juste top (gros clin d’œil à tous les bénévoles toujours souriants et à l’écoute, ça fait grave plaisir)

Et cerise sur le gâteau : la programmation était aussi sensas' ; avec en guest dès le premier jour de festival : Cunnilynguists et Demi Portion, on n’en demandait pas tant ^^. Inutile de mentionner que leurs concerts étaient juste incroyables non ? En plus soucieux du détail que nous sommes, il n’y avait pas, voire très peu d’attente entre chaque concert, tout s’enchaînaient comme sur des roulettes ; gros point positif !

©Thibaud Morin

Points Positifs :

-Ambiance au top

- Très bonne orga

-Des prix accessibles

-Bonne qualité des boissons et de la bouffe (pas mal de choix de bières, on adore ! )

-Point positif pour notre part : une programmation riche et variée (funk, pop, rap, house ect)

 

Points négatifs :

Bon bah c’est bien marrant tout ça mais de notre côté on a du mal à remplir la case « point négatif » sur ce festival…)

Le seul « événement » négatif que nous avions rencontré (et encore ce n’en est pas vraiment un car on connait bien ce genre de situation…) est que nous avions attendu pas mal de temps pour pouvoir échanger notre argent en monnaie du festival car nous avions uniquement notre carte de crédit, et malheureusement ils avaient des problèmes de réseaux et donc leurs TPE  ne fonctionnaient pas très bien...

Bon assez parler technique, parlons maintenant de notre journée type :

Notre journée type :

On se réveille à pas d’heure (oui nous n’étions pas au camping mais bien chez nous), on se prépare vite fait, et c’est parti pour une soirée de folie : Arrivée 17h, on est sur les start-in- block, le festival vient d’ouvrir ses portes ! Les concerts commencent dans 2 heures, on a largement le temps de se prendre une bonne petite bière et à manger ; on se pose dans l’herbe, version pic-nic amélioré, c’est bon notre début de soirée peu commencer ! 19h, les concerts commencent, on est déjà parés devant la scène ; bière à la main, sourire en coin, c’est bon on savoure déjà, la saison des festivals n’est plus très loin !

Budget  :

Niveau consommation on a dépensé en moyenne 15 euros par personne et par jour. Ce qui nous fait un total de 90 euros dépensés sur trois jours à deux. Si tu prends en compte les places à 36 euros les trois jours tu peux t’en tirer pour 80 euros le week-end, correcte non ?

« Behind the scene » avec l’assos Katerine

Nous avons eu la chance de pouvoir accéder aux backstages du festival pour rencontrer ceux qui sans ces personnes, rien ne serait possible : les bénévoles ! Au total 150 bénévoles s’agitent des pieds et des mains pour que tu puisses profiter de ton festoch sans encombre.

 Plus particulièrement, nous avons pu interviewer un des membres de l’association Katerine :  

Mais l’association Katerine, c’est qui ? C’est quoi ?

C’est une association qui propose d’être prestataire de service pour des festivals ou d’autres évènements tout au long de l’année.  En gros, ce sont un peu des hommes à tout faire qui vont proposer leurs services variés (la restauration, la gestion des loges, installation ect) en soutien au festival : des bénévoles à part entière mais très très bien organisés de base « tout comme des pros mais en gardant une mesure associative et collective ».

Et lors du Pelpass ça s’est passé comment ?

Plusieurs tâches leurs ont été affiliées notamment la gestion de la restauration bénévoles et des artistes. De L’installation de la cuisine, la réalisation des plats, à la récupération des aliments dans divers marchés ; ils s’occupent de tout, et même des petits caprices de stars :  par exemple si Artiste X ne veut pas manger leurs délicieuses lasagnes mais plutôt un burger, c’est qui qui va s’en occuper ?! C’est bibi comme on dit !

C’est bien beau mais ça coute combien tout ça ?

Au Pelpass tu veux dire ?! Pratiquement rien, uniquement les produits que Katerine a acheté au prix coûtant (normal quoi ^^) et en fonction des recettes du festival, un petit billet leur sera reversé si tout se passe bien (en même temps il faut bien qu’ils payent leur dépenses internes pour que l’asso puisse tourner…)

 

Bref c’est une belle bande de potes qui détienne un très beau projet, très heureux d’avoir pu les rencontrer ! Si tu veux plus d’infos sur Katerine, on te laisse leur page Facebook :

https://www.facebook.com/KaterineAsso/?ref=br_rs

 

Pour conclure, clairement on recommande le Pelpass, un festival où tu en as pour ton argent et que tu kiffes vraiment ! On attend déjà la 3e édition avec impatience !

 

Si tu veux te faire une idée plus précise, on te laisse notre petite vidéo :

Site du Pelpass : https://pelpass.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *