Festival voyage lifestyle

5 conseils pour bien kiffer son festival quand on est à la dèche !

5 CONSEILS POUR BIEN KIFFER SON FESTIVAL QUAND ON EST À LA DÈCHE

As-tu déjà connu cette situation où l’un de tes potes te montre un aftermoovie d’un festival et te sors « oh mec t’es pas chaud on y va ?? Ce festival à l’air d’être une p**** de tuerie !! » Et toi t’es là en mode « ouais j’avoue ça à l’air grave stylé » alors qu’intérieurement t’es plutôt « naaaaaaaaaaan j’ai pas de thune ». En tout cas nous ça nous est déjà arrivé pas mal de fois, mais la plupart du temps on s’est dit : allez on tente, faut juste qu’on s’organise un peu pour gérer notre budget !

Voici donc nos 5 conseils pour bien kiffer ton festival même si t’es à la dèche :

 

 1 : bien choisir son festival           

 

Eh oui cela paraît évident mais il est vrai que ça ne sert pas à grand-chose de se payer un festival qui coûte plus de 300 euros si après tu ne peux te payer, ne serait-ce qu’une binouse une fois là-bas. Si tu veux profiter au max de ton petit séjour, autant privilégier un festival certes, moins connu, mais aussi moins cher, tu verras que tu pourras profiter amplement de ton budget repas/boissons ou autre.

Par ailleurs, il faut bien évidemment faire attention à la localisation du festival pour éviter les frais inutiles. C’est clair que si le festival est certes peu coûteux mais qu’il se situe à 5000 km et qu’il faut que tu payes le billet d’avion à 800 euros eh bien tu n’es pas sorti de l’auberge ! Autant privilégier un festival proche de chez toi pour le coup.

D’autre part, il est très important de bien se renseigner sur le festival avant de prendre sa place : par exemple, essaye de savoir quels sont approximativement les prix des consos là-bas, cela permettra de mieux gérer ton budget.

2 : faire des économies sur le transport 

 

Eh oui cela paraît également évident, mais on peut se laisser vite tenter par la facilité : on connaît tous les bus/ avions qui t’emmènent directement au festival eh bien sincèrement, si tu as le budget ça a l’air plutôt cool mais quand tu ne l’as pas, autant y renoncer ! Privilégie plutôt le fameux oui go, blablacar, skyscanner ou autres applications pour voyager au meilleur prix. Mais si tu es vraiment motiv’ tu peux toujours faire de l’autostop hihi

 Aussi, si jamais tu y vas avec tes potes et que vous voulez prendre une caravane, évite de la louer directement en France sinon cela va te coûter un bras !! Les Pays-Bas sont pas mal réputés pour leur location de caravane/camping-car à des prix très avantageux 

À toi de te renseigner en amont pour voyager aux meilleurs prix !

 

 3 : Se fixer un budget par jour de festival 

 

Oui, se fixer un budget par jour pour les consommations au sein du festival c’est bien, le respecter c’est mieux !

Pour pas te prendre la tête fixe-toi un budget de départ pour la totalité du voyage (transport, billet du festival, consos) et après seulement, fixe-toi un petit budget par jour de festival.

Pour le respecter, il existe une seule méthode drastique : tu emmènes le matin même la somme dont tu as besoin et tu laisses bien au chaud et en sécurité ta carte de crédit ou ton liquide à ton campement et tu n’y touche plus jusqu’au lendemain. Si le festival fonctionne par carte de rechargement ; même principe ! Ok c’est clair que tu feras peut-être plus de fois la queue pour recharger ta carte mais entre perdre 5 minutes de ton temps ou 50 balles : le choix est vite fait ! Ne te laisse pas tenter par le fait de recharger ta carte « pour plusieurs jours » on sait tous que tu vas claquer toute ta thune le premier soir n’est-ce pas ?

4 : Faire des économies sur les repas / boissons 

 

C’est vraiment un des points les plus importants mais aussi le plus dur à tenir :

Quand tu vois tous tes potes se prendre un délicieux hamburger et toi t’es là avec ta vieille conserve, psychologiquement c’est très dur mais en même temps c’est le mieux à faire pour garder ton budget safe ! Si jamais essaye de te fixer grand max un repas par jour au sein du festival. Sinon petit conseil de connaisseur en conserve ; les raviolis c’est la base !

Concernant les boissons, c’est souvent la bière qui reste la moins chère, heureusement pour nous ! Mais même étant des grands fanas de bière, on peut être vite tenté au bout de 3 jours de festival de prendre la bière la plus chère qui est souvent largement meilleure juste parce qu’on en a marre de boire toujours la même blonde dégueu. Petite astuce : achètes-toi des petites bonbonnes de sirops pour aromatiser ta bière, tu verras ça passera tout seul et tu feras des économies 

Attention, nous tenons à préciser quand même que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé hein !

 5 : Déjouer les pièges des attrapes touristes 

 

Alors ça paraît aussi bête mais il faut aussi être à l’affut des prix au sein les festivals. En effet, souvent dans les festivals ce sont des commerçants externes qui proposent leurs produits et qui, comme dans un marché classique, vont payer pour leur emplacement. Ce qui fait que peut être que la pizza que tu as achetée chez le commerçant X juste à côté de la scène parce que tu avais la dalle là tout de suite, t’as coûté deux fois plus cher que si tu l’avais prise chez le commerçant Y à l’autre bout du festival. Tu viens donc de perdre deux balles tout ça parce que tu avais « la flemme » de marcher un peu plus ! Et c’est pareil pour ce qui est des boissons, donc il faut que tu aies l’œil ! Essaye de faire bien le tour de tous les commerçants avant d’acheter quoi que ce soit pour comparer les prix  

Bien sûr ce conseil s’adresse plutôt dans les cas des grands festivals, c’est clair qu’un petit festival avec moins de 10 000 personnes, généralement tu n’auras pas trop de choix au niveau de la buvette et de l’alimentation.

 

Notre dernier conseil si tu es dans le cas d’extrême dèche : inscris-toi en tant que bénévole pour le festival, c’est une expérience ultra intéressante et si tu débrouilles bien, tu pourras profiter des concerts comme un festivalier à part entière !

Si cela t’intéresse, nous t’invitons à lire notre article sur les Décibulles où nous parlons de notre expérience en tant que bénévole :

https://feelnchill.com/index.php/2017/09/16/festival-decibulles-article/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *